De la même famille que notre églantier local, cette espèce d’origine japonaise est déjà largement plantée dans les villes et villages en petites haies. Le fruit (cynorhodon) est bien plus gros, plus charnu et tout aussi riche en vitamine C, les épines sont beaucoup moins piquantes. Il est à noter que la vitamine C de l’églantier tient à la cuisson, ce qui n’est pas le cas pour le grande majorité des fruits où elle est détruite à la cuisson ou pasteurisation. La fleur, simple et très odorante peut également être utilisé.

2 résultats affichés